Métier
Traducteur, traductrice

Enseignement Supérieur. Professionnel/elle qualifié/e capable d'assurer par écrit la traduction dans sa langue maternelle d'un texte rédigé dans une langue étrangère. Même si depuis quelques années les " outils " de traduction se sont multipliés sur Internet et sont accessibles au grand public; sur le plan professionnel, il est indispensable de faire appel à un traducteur diplômé, et spécialisé. En effet, au niveau international, les relations inter entreprises, celles entre  les services des administrations de différents pays ou encore les relations avec les institutions européennes qui s’appuient sur des documents écrits ne peuvent souffrir d’aucune imprécision : on imagine les besoins de traduction, l’Union Européenne comptant 24 langues officielles ! 

Selon les textes, articles, romans, documents économiques, commerciaux et  financiers, études médicales, notice d’utilisation d’un produit, document d’informations touristiques, brevet, fiche juridique, texte de loi, convention… nous aurons des profils de traducteurs différents, spécialisés par exemple dans les documents techniques ou scientifiques ou dans l’établissement de contrats commerciaux. Tous cependant s’efforcent de rechercher la plus grande qualité possible de la traduction qui leur est confiée: Le traducteur trouvera les mots justes et bâtira les phrases respectant avec précision le sens du texte d’origine. Parfois salarié dans des grands groupes ou exerçant son métier en indépendant, il se rapprochera régulièrement des auteurs et de ses collègues pour valider ses choix. 

Métier dont le travail s’effectue souvent sous pression (modifications tardives du texte, délais, ….) le traducteur professionnel doit en permanence tenir à jour une abondante documentation, classer ses travaux pour pouvoir réutiliser telle ou telle formule, tester les nouveaux logiciels de traduction qui sont proposés afin de les utiliser le plus efficacement possible.

Un métier, beaucoup le souligne, qui exige d'être un bon communicant auprès des prospects et clients pour celles et ceux qui exercent en indépendant ainsi d’ailleurs que pour les responsables des sociétés de traduction. 

D’une façon plus précise, quelle formation faut-il avoir pour exercer professionnellement cette activité ? 

L’idéal – peut-on lire – est d’avoir un master 2 ! En effet nous avons remarqué sur Internet des enseignements Bac+ 4 / Bac + 5 ciblant  l’activité de traduction. En voici 3 pour illustrer:

Master LEA Spécialité Traduction professionnelle Université de Provence - Aix Marseille I - La formation est axée sur les domaines Industries et techniques 

Master en traduction professionnelle et spécialisée (TPS) Université Catholique de l'Ouest, Université d'Angers Ce master forme des spécialistes en langues étrangères, traducteur de haut niveau, indépendant ou au sein d’organismes internationaux, reviseur-relecteur, terminologue…  

 Le master TEJ Master Langues étrangères et échanges internationaux, parcours Traduction Juridique et Economique Université de Cergy-Pontoise.

Ceci étant des écoles spécialisées, des instituts peuvent être cités:

> l’Estri (Ecole Supérieure de Traductions et Relations Internationales à Lyon) école qui propose un enseignement spécialisé de Chargé(e) de Traduction spécialisée et d'Interprétation de liaison (bac + 5)

>l’Institut de traducteurs, d’interprètes et de relations internationales (Strasbourg) l’European Master in Translation: masters de traduction labellisés par la Direction Générale à la Traduction de la Commission Européenne.

Pratiquement dans presque toutes les régions françaises il est possible de suivre des enseignements supérieurs de premier cycle comme une licence LEA – Langues Etrangères Appliquées; une licence ouvrant les portes des Masters qui sont proposés ci-dessus. Il faut ajouter que les titulaires d’un Bac +3 à dominante scientifique et technique peuvent s’intégrer dans certains masters ouvrant les portes des professions de la traduction spécialisée (traductions techniques, scientifiques ou informatiques)

Rappelons pour terminer que cette profession - d’une façon sous entendue -  concerne des profils le plus souvent « bilingues » ; des profils ayant passé de nombreuses  périodes d’études, de travail, de vacances dans le pays / ou les pays étrangers dont ils assurent dans leur activité quotidienne la traduction professionnelle des textes qui leur sont soumis. Une façon aussi d’avoir un réseau de relations leur permettant de bénéficier de concours en cas de besoin. 

Voir les 1 formations pour devenir Traducteur, traductrice

BAROMÈTRE DES SALAIRES

Vous êtes Traducteur, traductrice ? Vous pouvez nous aider à définir le salaire moyen de ce métier. Il vous suffit de cliquer sur l'un des suivant :
Env. 1000-1250 Env. 1250-1500 Env. 1500-1750 Env. 1750-2000 Env. 2000-2350 Env. 2350-2700 Env. 2700-3000 Env. 3000-3500 Env. 3500-4000 Env. 4000+
Merci !! Votre information a bien été prise en compte. Merci de nous avoir aider à améliorer la précision du contenu que nous proposons à nos visiteurs.

Aidez nous à améliorer ce site

Vous pouvez nous aider à améliorer le site en nous indiquant la note que vous attribuez à cette page
Merci !! Votre vote a bien été pris en compte. Nous faisons notre possible pour améliorer la qualité du contenu que nous vous proposons.

Autres métiers qui pourraient vous intéresser :

  • Traducteur Spécialisé Culture Média

    Niveau Enseignement Supérieur. Traducteur maîtrisant au minimum 3 langues et ayant suivi une formation spécialisée lui permettant d'être particulièrement efficace dans le domaine de la culture et des médias. C'est…
  • Interprète traducteur

    Enseignement Supérieur - Professionnel formé et qualifié qui en "traduisant" permet à des personnes qui ne parlent la même langue d'échanger oralement et de se comprendre. Cette présentation simple permet…
  • Localisateur - traducteur- localisateur

    Spécialiste de la "localisation" de logiciels, de sites Internet, de jeux électroniques, de CD-ROMs ou de DVD; Traducteur professionnel rompu à l'utilisation des outils spécialisés de traduction. Il ou elle…
  • Traducteur Technique Rédacteur

    Au delà de la fonction de traducteur telle que l'on peut l'imaginer lorsque l'on découvre en Français un roman traduit par exemple, de l'anglais en français; il est important de…
  • Traducteur Adaptateur dans l’audiovisuel

    Homme Femme, Enseignement supérieur en langues vivantes, niveau Maîtrise, Master. capable dans le contexte des sociétés de l’audiovisuel d’assurer les tâches de traduction de note d’intention, de synopsis, de sous…