LeGuideDesMétiers

Métier
Auteur rédacteur de guide de voyages

Nous introduisons cette présentation par une phrase remarquée sur le site Internet  du Routard : « bosser pour le guide, coco, ça ne s’improvise pas !»  Cet extrait de la présentation du métier donne le ton d’une activité professionnelle très attractive : plusieurs milliers de candidatures spontanées parviennent chaque année au Guide du Routard sans que l’équipe en charge du recrutement puisse systématiquement réponde à chaque demande.Pas de profil type ! Des auteurs rédacteurs dont l’âge est compris entre 20 et 50 ans. Ils sont parfois étudiants, profs, retraités, journalistes, pigistes, travaillent dans l’humanitaire…. Un point commun: tous « vibrent » à l’idée de voyager  aussi bien dans les régions et terroirs de France qu’à l’autre bout du monde. Et certains, quand ils posent leur candidature, précisent qu’ils ont déjà remplis plusieurs passeports de visas et de cachets apposés par les contrôleurs dans les aéroports.

Quels sont les temps forts de l'exercice de cette profession ?  

1 Etre organisé et méthodique pour préparer le voyage de reconnaissance d’un  pays ou d’une région afin d’optimiser au maximum la période de présence sur le terrain.  Une préparation qui peut durer plusieurs jours et qui se déroule dans les locaux du routard. Identification des lieux à visiter des hôtels, des musées, retenir de participer à une excursion locale ….

2 Pour ce qui concerne le voyage, en prenant appui sur le cahier des charges de la mission à accomplir (de quelques semaines à quelques mois)  savoir gérer son temps  pour faire face à un travail intensif et pour recueillir toutes les informations utiles à la rédaction des notes et articles, à l’insertion des adresses…etc. Etre opérationnel, établir des contacts avec la population locale (particuliers ou professionnels) Prendre des photos ; savoir garder sa liberté de jugement afin de ne pas être influencé par divers opérateurs (hôtelier, restaurateur, compagnies locales de transport…) Tout ce qui précède exige de très bonnes conditions physiques ainsi qu’une grande résistance à la fatigue ….. « car les semaines ne font pas 35 heures ! » 

3 Vient ensuite le temps du retour chez l’éditeur pour la rédaction des notes à publier dans le guide. On attend de l’auteur rédacteur qu’il aie une grande aisance au niveau de la communication écrite : l’objectif étant que le lecteur du guide puisse, avant son propre voyage, avoir un désir de plus en plus fort de « partir » pour découvrir ce que l’auteur rédacteur aura consigné ; c’est aussi rédiger pour que le voyageur  puisse, sur le terrain,  utiliser le guide pour avancer dans son voyage comme s’il connaissait déjà les lieux- étant prévenu, averti, encouragé, conseillé par l’auteur rédacteur….  Avoir un guide en quelque sorte qui soit comme un vrai compagnon de voyage ! Echanges, vérifications, avec le responsable de l’édition pour éviter tout « bidonnage » qui nuirait à la réputation du guide et qui serait à l’origine de nombreuses lettres de doléances émanant des lecteurs voyageurs déçus ou même courroucés. Un exercice d’écriture à maîtriser parfaitement !

Quelle formation pour exercer ce métier ? 

La présentation du métier sur le site du  guide du routard précise qu’il n’y a pas d’école pour devenir Auteur rédacteur de guide, pour être un voyageur découvreur de paysages, de gastronomie, de créations artistiques et culturelles …… afin que les voyageurs lecteurs réussissent leur propre voyage.  S’il n’y a pas d’école, les éditeurs reconnaissent  qu’il est indispensable de posséder une ouverture d’esprit, d’être attentif aux autres, curieux…etc. … sans oublier de posséder cette capacité d’initiative pour obtenir les informations utiles à la réussite de la mission. Selon, les éditeurs de guides, dans le cadre des missions, les auteurs rédacteurs sont intensément mobilisés. Plusieurs missions peuvent se succéder pour le même auteur rédacteur (jusqu’à 5 ou 6 par an)  Ils peuvent alors exercer cette activité à temps plein. Pour celles et ceux qui sont principalement employés par un journal ou une revue, (ou par plusieurs supports) qui sont enseignant, éducateur ou  étudiant et qui assureront 1 ou tout au plus 2 missions dans l’année, ils auront opté pour le temps partiel.  Il reste que sans avoir cette passion, sans avoir voyagé,  il est peu probable que l’on devienne  Auteur Rédacteur de guide de voyage.  Est-il besoin d’insister  sur le caractère attractif de cette activité professionnelle ? Non sans aucun doute et gageons que celles et ceux qui s’engagent dans ce « métier » bien particulier ont le sentiment de pleinement s’accomplir dans la vie. 

Un bémol toutefois: Du point de vue des embauches, chaque année un nombre réduit d’offres de missions. 

Vous souhaitez devenir Auteur rédacteur de guide de voyages ?
Avez-vous pensez à faire un BILAN DE COMPÉTENCES de CHEZ VOUS ? .

Le bilan de compétences est finançable grâce à vos droits CPF !

Indicateur de chargement
Bilan de compétences

BAROMÈTRE DES SALAIRES

Salaire moyen pour le métier Auteur rédacteur de guide de voyages : 1000-1250 1250-1500 1500-1750 1750-2000 2000-2350 2350-2700 2700-3000 3000-3500 3500-4000 4000+
Vous êtes Auteur rédacteur de guide de voyages ?

Vous pouvez nous aider à définir le salaire moyen de ce métier. Il vous suffit de cliquer sur l'un des suivant :
Env. 1000-1250 Env. 1250-1500 Env. 1500-1750 Env. 1750-2000 Env. 2000-2350 Env. 2350-2700 Env. 2700-3000 Env. 3000-3500 Env. 3500-4000 Env. 4000+
Merci !! Votre information a bien été prise en compte. Merci de nous avoir aider à améliorer la précision du contenu que nous proposons à nos visiteurs.

Autres métiers qui pourraient vous intéresser :

  • Agent commercial Voyageurs

    Profil correspondant à un poste d'agent SNCF. Professionnel qualifié - Professionnelle qualifiée – Bac Pro services ayant de plus bénéficié d’un entraînement spécialisé au sein d’une unité formation de la…
  • Conducteur du transport routier interurbain de voyageurs

    Femme ou Homme; Voici un poste professionnel possédant un titre professionnel reconnu par arrêté ministériel de 2004.(anciennement conducteur routier option voyageurs) Sans entrer dans le détail, il est possible, à…
  • Accompagnatrice, Accompagnateur de voyages

    Professionnel, professionnelle. Il ou elle prend en charge un groupe de touristes en « voyage organisé », en France ou à l’étranger. Ce rôle d'accompagnateur demande d’être attentif aux besoins…
  • Organisateur, Organisatrice de voyages

    Profil possédant une formation professionnelle supérieure acquise à l’université ou en école de niveau Bac + 2 ou Bac + 3 (BTS, DUT ; Bachelor /Licence Professionnelle) Profession également accessible…