LeGuideDesMétiers

Métier
Agent d’intervention et d’assainissement en milieu radioactif

A long terme, les énergies renouvelables couvriront une grande part de nos besoins énergétiques. Parallèlement, et, entre temps, notre pays a pris conscience qu’il est important d’avoir sur le territoire national des sources d’énergies autonomes capables d'assurer la transition énergétique. L’énergie nucléaire est l’une de ces sources. Cependant, les risques qu’il faut maîtriser pour le contrôle et les utilisations en toute sécurité de cette énergie sont sans commune mesure avec ceux auxquels nous avions l’habitude de faire face jusqu’alors. Il est donc devenu impératif d’avoir au sein des centrales comme au niveau des entreprises des secteurs concernés des personnes formées pour assurer en toute sécurité la maintenance des installations et des équipements ainsi que pour faire face aux incidents lorsqu’ils surviennent. Diverses organisations proposent des formations qui apportent les compétences utiles à l’exercice de cette activité. En effet, les besoins restent soutenus surtout si l’on prend conscience que les démantèlements des centrales qui interviendront dans l'avenir exigent la présence de ce type de profils.

Une organisation de formation est reconnue comme étant la référence dans ce domaine: il s’agit de l’INSTN -Institut National des Sciences et Techniques Nucléaires. Filiale du CEA - Commissariat à l’Energie Atomique - l’INSTN propose un programme de formation professionnelle de près de 30 journées. Au terme de cette période de formation, après la réussite aux épreuves écrites et pratiques des modules théoriques et professionnels, les stagiaires obtiennent le certificat d’agent d’intervention et d’assainissement en milieu radioactif. Si nous restons dans ce cadre de la formation professionnelle, ce sont les employeurs des stagiaires qui proposent les candidatures de leurs agents à l’INSTN. Ces sociétés en recherche de compétences sont celles du secteur du nucléaire comme le CEA, AREVA, EDF, ainsi que les entreprises sous traitantes en charge des travaux de maintenance et dont le personnel ne pourra intervenir dans les enceintes des sites nucléaires qu’en étant détenteur de cette certification. Les candidats stagiaires passent un test de connaissances qui est de niveau CAP, et, en concertation avec l’employeur, c’est la réussite à ce test qui conditionne l’entrée en stage. Les employeurs sont également informés qu’en plus de ce titre professionnel, les agents intervenant sur ces sites nucléaires devront posséder des habilitations en fonction de leur spécialisation: pour la prévention des risques mécaniques, pour la consignation d’installations électriques ou leur mise hors tension, le montage d’échafaudage, la conduite d’engins de levage ou de pont. Dès lors, il n’est pas surprenant que certains recruteurs précisent le niveau BAC Pro pour le recrutement des Agents d’intervention et d’assainissement en milieu radioactif. On imagine aussi que, d’une position d’agent, le personnel de chantier puisse accéder à des positions de tuteur de nouveaux embauchés, d’adjoint au chef ou responsable de chantier et même, après expérience, que les profils les plus motivés puissent devenir chef de chantier. Certains peuvent se voir confier la préparation des habilitations permettant à l’entreprise d’être considérée comme particulièrement compétente pour ce type de mission. 

Et pour les étudiants ? 

Une dernière remarque: Cette présentation insiste sur la formation professionnelle. Il faut souligner que l’INSTN propose des formations initiales pour les jeunes –  étudiantes, étudiants - qui sont attirés par cette filière d’activité qu’est le nucléaire ; une filière qui reste porteuse d’avenir professionnel pour les jeunes. (BTS Contrôle des rayonnements ionisants et application des techniques de protection; une licence professionnelle Métiers du démantèlement, des déchets, du désamiantage, de dépollution et de la maîtrise des risques et des déchets)

Des informations à prendre en considération sous l’angle d’une réflexion en matière d’orientation de carrière. 

En conclusion, sans prendre position sur le nucléaire par rapport aux autres sources d'énergie, aussi bien pour les jeunes que pour des actifs en cours de carrière, ce secteur est attractif car il permet de progresser dans une filière technologique où notre pays possède un savoir faire haut plus haut niveau mondial. (le Nucléaire civil)

Appellation antérieure: Agent d'assainissement et de décontamination nucléaire

Vous souhaiter devenir Agent d’intervention et d’assainissement en milieu radioactif ?

Faîtes un BILAN DE COMPÉTENCES
pour valider votre décision.
Indicateur de chargement



Voir les cabinets de bilan de compétences
sur {{mes_regions[selectedRegion].departements[selectedDepartement].villes[selectedVille].intitule}}
Bilan de compétences

BAROMÈTRE DES SALAIRES


Vous pouvez nous aider à définir le salaire moyen de ce métier. Il vous suffit de cliquer sur l'un des suivant :
Env. 1000-1250 Env. 1250-1500 Env. 1500-1750 Env. 1750-2000 Env. 2000-2350 Env. 2350-2700 Env. 2700-3000 Env. 3000-3500 Env. 3500-4000 Env. 4000+
Merci !! Votre information a bien été prise en compte. Merci de nous avoir aider à améliorer la précision du contenu que nous proposons à nos visiteurs.

Autres métiers qui pourraient vous intéresser :

  • Ingénieur en génie nucléaire

    Femme, Homme; Ingénieur ayant suivi au cours d’une année de spécialisation l’enseignement délivré par l’INSTN seul établissement habilité à délivrer cette formation. (diplôme d’ingénieur en génie atomique) Il sera capable…
  • Technicien en médecine nucléaire

    Femme, Homme; Les étudiants qui possèdent un niveau Bac + 2 en sciences, technologie, santé ou mathématiques physique ont des chances réelles de suivre avec succès un stage de qualification…
  • Ingénieur en fusion nucléaire

    Physicien titulaire d’un doctorat en physique des plasmas. Sa formation théorique lui a permis de s’intégrer dans une équipe de recherche en charge de programmes relatifs à son domaine de…