Les industries chimiques accueillent des diplômés à Bac+ 4 et... | LeGuideDesMétiers

Les industries chimiques accueillent des diplômés à Bac+ 4 et bac +5

Jean-Yves Gourvès / dimanche 11 février 2018


  • PARTAGER

Au sein des activités industrielles du pays, la chimie est l’un des piliers de l’économie française; Un secteur qui investit dans la recherche et l’innovation et selon l’Union des Industries Chimiques, « …qui embauche de plus en plus de diplômés de l’enseignement supérieur » l’UIC expliquant que ce secteur est celui « d’une industrie de haute technologie, orientée vers la recherche et innovation, ouverte sur l’international et mobilisée pour répondre aux enjeux sociétaux » (notamment à travers le développement de la "chimie verte") 

Dans les lignes qui suivent nous voulons mettre en valeur les opportunités de métiers et de carrières qui s’offrent aux étudiants dès lors que l’on parvient à un titre d’ingénieur, ou à un diplôme de master M1/M2, voire, si l’on poursuit ses études jusqu’au Doctorat dans l’un des champs de recherche de la chimie :

> la chimie minérale ; la chimie organique; 

>les produits d’entretien et les détergents;

>la chimie fine qui élabore des molécules complexes pour, par exemple, l’industrie pharmaceutique;

>la chimie de spécialités (matières plastiques – produits chimiques pour le traitement de l’eau,  produits phytopharmaceutiques) 

Des secteurs industriels porteurs embauchent ces diplômés de haut niveau en chimie pour satisfaire aux besoins des entreprises en recherche développement, en modélisation, conception de nouveaux produits, pour les analyses des matériaux composites, les synthèses de biomolécules, les contrôles qualités, les questions relatives aux normes et réglementations, sans oublier les besoins en marketing et  gestion de projets de R&D

Ils embauchent des assistants de recherche, des ingénieurs, des chercheurs; tous ayant le potentiel pour évoluer au cours de leur carrière vers des postes de responsables de production, de bureaux d’études, de labos en charge des contrôles qualité, de chefs de projet, puis de décideurs ou dirigeants pour certaines et certains. 

Quels sont les secteurs qui leur ouvrent les bras ? 

> Les industriels et laboratoires des cosmétiques, parfums et arômes; ceux de l’agroalimentaire;

> Les industriels et labos des industries pharmaceutiques;  ceux du secteur de la plasturgie ; de l’analyse des matériaux; 

> Les sociétés et labos de contrôle en charge des analyses et traitement des eaux;  celles qui se sont positionnées sur les nouveaux marchés de la «chimie verte» et  de l’environnement dans son ensemble (avec un particulier la gestion des déchets, la dépollution) 

>Les entreprises de la maintenance et de l’entretien des équipements nucléaires; les secteurs de l’aéronautique et de l’automobile….

Au final, il existe de nombreuses raisons pour encourager les jeunes qui sont passionnés  par la chimie à s'engager dans ces études pour obtenir un diplôme de haut niveau en chimie: Il leur ouvrira les portes de métiers et de carrières attractives et leur permettra « tous les jours de refaire le monde»  []

JY Gourvès 

 

sites utiles

UIC  Environ 200 000 salariés en France ; chaque année les entreprises  embauchent plus de 10000 personnes  (qualifiées en chimie et également dans d’autres disciplines:

les métiers de la chimie  

Informations sur l'auteur

Jean-Yves Gourvès

Jean-Yves Gourvès est le créateur de la base de données Net-Guidance qui depuis plus de 20 ans propose des milliers de fiches métiers et les formations qui permettent d'y accéder. Le site LeGuideDesMétiers repose sur cette base de données.