Métier
Technicien Supérieur en Biophotonique

Pour décrire en quoi consiste ce « métier » il est possible dans un premier temps de présenter les objectifs de la licence professionnelle Biophotonique de l’UFR de Physique de l’Université de Paris Diderot – Paris 7. Un enseignement professionnel supérieur qui vise à :
« Acquérir une expertise en Microscopie optique et électronique appliquée aux Sciences du vivant; Comprendre et utiliser les applications des lasers dans le secteur biomédical;Traiter et analyser les images obtenues par microscopie.»
Une formation « pluridisciplinaire » permettant aux étudiants (et également à des adultes qui peuvent suivre des modules) d’être dotés d’une « double compétence »: A la fois d’être reconnus comme efficaces dans les champs de la biologie, de la physique et de l’optique.
Il s’agit d’un technicien supérieur spécialisé dans les techniques instrumentales les plus modernes (microscopie, électronique, optique, lasers) travaillant dans les labos d’analyses, dans les centres et plateformes de tests et dépistages. Dans l’exemple présenté ci-dessus (Licence Biophotonique de L’UFR de Paris Diderot) il est souligné que : « le contenu de la formation s’articule sur un apprentissage par l’expérience et à la carte des notions de biologie et d’optique nécessaires à la maîtrise des techniques d’analyse modernes »
Ainsi sommes nous en présence d’un professionnel de laboratoire hautement spécialisé et capable sous la responsabilité d’un directeur de préparer les instruments d’analyse et de les régler pour le bon déroulement des processus d’analyses « biophotoniques ». Ils ou elles – sans les interpréter – présentent les images obtenues (fichiers numériques) aux chercheurs, professeurs ou directeurs de labo en charge des travaux, analyses et rapports.
Quel parcours (après un Bac dont l’option prépare au mieux le parcours ultérieur - S, Bac STL, Bac Pro…) pour posséder ces compétences très recherchées ? Il peut être varié et, ce qui suit précise seulement « les itinéraires » sans doute les plus probables: 
>   Si l’on s’appuie sur la physique: Avoir fait Mesures Physiques (DUT) – Option Techniques Instrumentales ou Matériaux et contrôles physico chimiques - ou le BTS Génie Optique – Option photonique ; ou optique instrumentale
>  Si l’on a opté dans un premier temps pour les Sciences de la vie, le DUT Génie Biologique (certaines de ses options analyses biologiques et biochimiques / bio-informatique / industries alimentaires et biologiques) le BTS  en Analyses de biologie médicale.
Ensuite, l’inscription dans une licence professionnelle Biophotonique (1 an) apportera la spécialisation « biophotonique » qui permet de débuter directement une carrière prometteuse dans un labo ou, parfois, dans une fonction technico commerciale ou d’assistance conseil au sein de sociétés spécialisées dans la fabrication d’instruments et de matériel médical.
….Ou alors, d’envisager une poursuite d’études permettant d’accéder à une fonction d’ingénieur en Biophotonique. Retenir que la formation en cours de carrière peut permettre d’accéder à ces qualifications et également qu’il est possible d’entrer en licence par la voie de l’apprentissage.

Voir les 6 formations pour devenir Technicien Supérieur en Biophotonique

BAROMÈTRE DES SALAIRES

Vous êtes Technicien Supérieur en Biophotonique ? Vous pouvez nous aider à définir le salaire moyen de ce métier. Il vous suffit de cliquer sur l'un des suivant :
Env. 1000-1250 Env. 1250-1500 Env. 1500-1750 Env. 1750-2000 Env. 2000-2350 Env. 2350-2700 Env. 2700-3000 Env. 3000-3500 Env. 3500-4000 Env. 4000+
Merci !! Votre information a bien été prise en compte. Merci de nous avoir aider à améliorer la précision du contenu que nous proposons à nos visiteurs.

Aidez nous à améliorer ce site

Vous pouvez nous aider à améliorer le site en nous indiquant la note que vous attribuez à cette page
Merci !! Votre vote a bien été pris en compte. Nous faisons notre possible pour améliorer la qualité du contenu que nous vous proposons.