LeGuideDesMétiers

Métier
Professionnel en herboristerie; Professionnelle en herboristerie

Nous proposons ci-dessus la dénomination de Professionnel en herboristerie, une appellation sans doute assez « vague » en raison des blocages qui subsistent en France vis à à vis de la profession d'herboriste dont le diplôme attestant de la qualification a été supprimé en 1941 ! Et de ce fait, plus personne n'exerce aujourd'hui cette activité alors que les régions françaises, les territoires et départements d'outre mer possèdent une richesse exceptionnelle du point de vue des plantes médicinales et aromatiques et que cette filière aujourd'hui ne demande qu'à se développer !

Il faut se rassurer : Il subsiste des producteurs de la filière PPAM, - Plantes à Parfum, aromatiques et médicinales - des spécialistes des plantes et de leurs propriétés grâce aux centres de formation professionnelle et de promotion agricole – Les CFPPA engagés dans cette filière, aux universités (qui proposent des études en Botanique) et aux 5 écoles spécialisées qui ont - malgré vents et marées si l'on dire - su maintenir ces connaissances auprès d'un public conscient de l'importance de ces connaissances souvent ancestrales.

C'est une activité - celle des professionnels en herboristerie - qui n'est pas choisie par hasard; l’intérêt qu’ils portent à la nature, à son rôle vis-à-vis du bien être et de la santé des personnes semble au cœur de leur motivation comme celle qu'ils portent à la protection des sols. Parvenir à travers différents processus de formation à posséder les connaissances et les savoir faire qui sont utiles exige que l'on possède des connaissances dans un éventail de champs que l'on peut lister comme suit :

Quels sont les domaines de connaissances familiers aux professionnels en herboristerie ? 
1- les plantes médicinales                            6 -la cueillette,les cultures
2-la botanique;                                              7 -la nutrition, les oligo-éléments, les vitamines
3-les plantes toxiques;                                 8 -la biochimie
4-l'anatomie, la physiologie;                      
A cette énumération, les personnes intéressées doivent ajouter des stages pratiques sur site pour reconnaître les plantes et les fleurs                 dans leur environnement ainsi que des travaux en atelier pour les préparations (dosages, broyage, mixages, ...etc)

Quelles sont les personnes qui s'intéressent à cette activité ?
Ce sont le plus souvent des personnes qui exercent déjà une activité assez souvent dans le secteur de la santé et du bien être. On les rencontre dans les services de santé, où elles exercent comme infirmier, infirmière, aide-soignant, auxiliaire du 3ième âge… les formations qu'ils suivent axées sur l'herboristerie leur donneront l’assurance de pouvoir apporter un mieux être aux personnes dont elles prennent soin – à leur domicile ou dans les établissements spécialisés au sein desquels elles travaillent – en les soulageant dans leur vie quotidienne vis-à-vis de difficultés relatives à leur santé. (protection, prévention vis-à-vis des risques accompagnant le vieillissement, ceux résultant d’une consommation alimentaire désordonnée, d’un épisode allergique, une situation de stress…etc.)  
A côté de cette première catégorie de personnes, on peut rencontrer également des conjointes d'exploitants agricoles qui veulent engager la mise en place de cultures de plantes aromatiques et médicinales afin d'obtenir un complément de revenu. Enfin, des personnes sans emploi, en recherche d'une nouvelle orientation professionnelle et souhaitant trouver une activité proche de la nature s'engagent dans un processus de formation qui va les rapprocher de la filière des PPAM

Les programmes de formation qui sont suivis se déroulent souvent dans le cadre de sessions courtes, de stages d'été, de visites- découvertes sur le terrain, d'atelier de préparation des plantes etc.... Ces enseignements permettent également de consolider les relations futures avec des laboratoires pharmaceutiques et cosmétiques clients des producteurs. Ces labos recherchent avant tout une production respectueuse de la qualité des plantes afin d'obtenir au final les produits les plus naturels possibles au terme des processus de fabrication.

L'espoir d'une renaissance du diplôme et du métier d'herboriste dans notre pays, "flotte dans l'air" depuis la mission d'information lancée par le Sénat en 2018; un espoir qui devient aussi celui des écoles d'herboristerie du pays qui assurent des enseignements modulaires correspondants aux besoins de la filière des PPAM.

Aussi, le métier de Professionnel en herboristerie- tel que présenté ci-dessus - doit être mis en valeur comme une invitation à promouvoir cette filière en raison de la qualité des emplois qu'elle est susceptible de créer et des besoins de la population soucieuse de sa santé, de son être.

L’on comprend, au final, que ces activités si proches de la nature puisse éveiller une réelle passion, et, sans aucun doute, puissent contribuer à une réussite professionnelle.

BAROMÈTRE DES SALAIRES

Vous êtes Professionnel en herboristerie; Professionnelle en herboristerie ? Vous pouvez nous aider à définir le salaire moyen de ce métier. Il vous suffit de cliquer sur l'un des suivant :
Env. 1000-1250 Env. 1250-1500 Env. 1500-1750 Env. 1750-2000 Env. 2000-2350 Env. 2350-2700 Env. 2700-3000 Env. 3000-3500 Env. 3500-4000 Env. 4000+
Merci !! Votre information a bien été prise en compte. Merci de nous avoir aider à améliorer la précision du contenu que nous proposons à nos visiteurs.

Aidez nous à améliorer ce site

Vous pouvez nous aider à améliorer le site en nous indiquant la note que vous attribuez à cette page
Merci !! Votre vote a bien été pris en compte. Nous faisons notre possible pour améliorer la qualité du contenu que nous vous proposons.