LeGuideDesMétiers

Métier
Ingénieur biochimiste

Femme, Homme; Un exemple de parcours de formation permet de mieux percevoir quelles sont les connaissances théoriques accumulées par ce profil. Rappelons, pour mémoire, qu’il peut avoir au niveau de ses études secondaires choisi un Bac Sciences et technologies de laboratoires (STL) avec une option Génie biologique, ou un bac S qui ouvre, en fait, toutes les possibilités.
Déterminé à poursuivre dans cette voie, il (ou elle) peut suivre le programme du BTS Bio analyses et contrôles. En IUT, préparer le DUT génie Biologique. Ce Bac + 2 en poche, il "enchaine" par une licence professionnelle de biochimie. Enfin, pour "couronner" ses études supérieures l'un des masters biochimie, ingénierie biochimique s’impose: c’est le dernier diplôme qui fait la différence lorsqu’il s’agit d’obtenir un premier emploi de bon niveau ! - L'autre voie après une "prépa" c'est d'entrer dans une école de chimie et d'obtenir le diplôme d'ingénieur avec la spécialisation Biochimie. (voir la carte de France des écoles de Chimie fédération Gay-Lussac)
Du point de vue des secteurs d’activité, ces ingénieurs se retrouvent dans les industries agroalimentaires, dans les biotechnologies, dans les activités relatives à la protection de l’environnement comme au sein des sociétés de fabrication d’équipements d’assainissement, dans les cosmétiques.... sous oublier  l’industrie pharmaceutique qui embauche ce type de profil en production ou recherche-développement.

Les personnes engagées dans la vie active - sans avoir le master - et qui ressentent le besoin de renforcer et d’actualiser leurs connaissances peuvent via la formation professionnelle "décrocher" ce diplôme donner un nouvel élan à leur carrière.
Au total, de hautes responsabilités dans les usines, dans le secteur du consulting et de l’ingénierie pour certains, dans des activités d’analyses et de contrôles au sein d’administrations ou d’agences dépendant de l’Etat ou d’organisations
professionnelles, voire d’institutions internationales.