LeGuideDesMétiers

Métier
Collaborateur, collaboratrice de notaire

Homme ou Femme spécialiste en Droit, notamment en Droit privé - spécialement Droit de la famille, Droit immobilier, Droit Commercial ainsi qu'en fiscalité et ayant suivi un processus de formation professionnelle lui permettant de rassembler toutes les compétences requises pour une fonction de "second" auprès d'un notaire 

Quelles sont les étapes de la formation ? 

Dans le nouveau processus de formation qui se généralise depuis 2008, il/elle va posséder dans un premier temps un BTS Notariat qui permet d'atteindre un niveau de connaissances utiles dans une étude notariale, puis, titulaire de la licence professionnelle Métiers du notariat (2ième étape) - une licence qui assure la possession de l'ensemble des connaissances théoriques et professionnelles de niveau Bac + 3.  Enfin, dernière étape, une 4ième année en alternance apportera les savoir faire professionnels qui seront déterminants dans la réussite d'une prise de fonction de collaborateur /collaboratrice  du notaire, Cette dernière étape n'est accessible qu'aux titulaire d'un contrat de professionnalisation de 12 mois qui comprend  plus de 300 heures de formation.  Au terme de cette 4ième année, ceux et celles qui réussissent obtiennent le DMN - le Diplôme des métiers du Notariat. 

Au sein d’une étude de notaire, Il prend en charge les dossiers de contrats de mariage, de pacs, ceux de successions, les contrats d’achat et de vente d’appartements ou de maisons. Il est aussi – lorsque l’étude au sein de laquelle il travaille compte des entreprises parmi ses clients - un collaborateur ou une collaboratrice plus spécialisé (e) en droit des affaires et assure la préparation de contrats et d’actes concernant les entreprises.
Reconnu (e) comme une personne de confiance, il peut prendre en charge l’accueil des clients et, progressivement, leur donner des conseils sur les solutions juridiques  les plus adaptées à leur situation.

Dernier aspect, certains d'entre eux ou d'entre elles peuvent envisager de s'orienter après quelques années dans une étude de notaire en direction de l'immobilier compte tenu de l'expérience acquise (participation à la création d'une agence). Autre dénomination courante: clerc de notaire. Selon les chiffres publiés au niveau national, 46000 personnes sont employées par les offices et études notariales.
.

Et pour les plus jeunes quel bac  à l'horizon 2021?


Au départ le bac est exigé - le plus souvent un Bac ES. Sans le Bac, la capacité en droit permet également d’entreprendre ce type d’étude.  A l'horizon 2021 les séries que nous connaissons pour les filières générales du Bac auront cessé d'exister. Elles seront remplacées  par des matières obligatoires la philosophie en terminale l'histoire-géographie, les langues vivantes,  l'éducation physique et sportive et une  discipline nouvelle appelée  Humanités scientifiques et numériques.  Au delà de ce socle commun, les lycéens auront le choix  de spécialités (2) comme par exemple pour les lycéens qui "penseraient" à une orientation vers les métiers du notariat:  les sciences économiques et sociales, le Droit et les enjeux du monde contemporain; un nouveau bac  que les réformateurs ont conçu afin que les étudiants soient mieux préparés pour réussir leurs études supérieures. 

Au total, il est important de souligner combien le Droit et les professions  auxquelles cette discipline prépare peuvent être à l'origine d'activités passionnantes. Nous sommes bien loin aujourd'hui des codes poussièreux  et des lieux d'exercice de ces métiers refermés sur eux mêmes. Les métiers du notariat illustrent cette large ouverture au monde et les jeunes ne s'y trompent pas; il suffit d'observer le succès des journées portes ouvertes pour s'en convaincre. Ceci étant, les études supérieures exigent pour les futurs collaborateurs ou futures collaboratrices des notaires  un important travail  personnel.

Des données sur le notariat

Quelques données qui illustrent l'importance de cette profession au plan national; des chiffres relevés sur le site " https://www.notaires.fr/fr/le-notariat-en-chiffres"
Au 30 septembre 2018,  13 031 notaires étaient en activité dans les offices avec, à leurs côtés, plus de 56 000 salariés; soit au total, près de 70 000 personnes actives.
Ils ont reçu au cours d'une année 20 millions de personnes et établi plus de 3.8 millions d'actes authentiques et plus de 320 000 déclarations de succession

 

 

BAROMÈTRE DES SALAIRES


Vous pouvez nous aider à définir le salaire moyen de ce métier. Il vous suffit de cliquer sur l'un des suivant :
Env. 1000-1250 Env. 1250-1500 Env. 1500-1750 Env. 1750-2000 Env. 2000-2350 Env. 2350-2700 Env. 2700-3000 Env. 3000-3500 Env. 3500-4000 Env. 4000+
Merci !! Votre information a bien été prise en compte. Merci de nous avoir aider à améliorer la précision du contenu que nous proposons à nos visiteurs.